Le blog de deux soeurs passionées de mode et de make up !

mardi 11 juin 2013

Combattre l'acné de l'intérieur

L'Alimentation as t-elle un impact sur notre Peau ?


On a tous déja entendu les phrases types :

- "Mange pas autant de saucissons ou t'auras pleins de boutons demain"


- "Le chocolat c'est mauvais pour le foie, résultat  : des boutons"


- Petite, on m'a souvent déconseillé de manger des fraises : cela favoriserait l'apparition des boutons !


- Et puis dernièrement le lait de vache serait également mauvais pour la peau.


Que croire ? Ne pas croire ? Changer son alimentation aurait-elle réellement un impact sur la peau ?

Nous allons tenter de démêler le vrai du faux !


Nous tentons d'apporter hydratation, vitamine, par le biais de crème, soins, sérum mais nous oublions qu'une peau se traite d'abord de l'intérieur. 

Donc : Ce que vous ingérez pourrait faire une plus grande différence sur votre peau que ce que vous appliquez dessus.


La peau serait en grande partie le reflet de ce que nous mangeons. Elle se renouvelle en permanence, ce qui nécessite au quotidien des apports nutritionnels bien adaptés.




Pour cela, il est nécessaire que l'alimentation leur fournisse en quantité suffisante :
La Vitamine A



Elle améliore la régulation du taux de kératine dans la couche superficielle de la peau, et lui évite d'être sèche et rugueuse.
Où trouver la Vitamine A ?


- Le jaune d'oeuf 
- Le foie
- Les matières grasses du lait et des fromages.





Vous la trouverez aussi sous forme de provitamine A dans :


- Les légumes verts bien colorés ;
- Les carottes et le potiron ;
- Le melon, l'abricot, la mangue.





Le zinc






C'est un oligo-élément indispensable à la synthèse des protéines et à la division cellulaire. Une carence en zinc rend la cicatrisation difficile, et favorise des problèmes de peau comme les dermatites ou de l'acné.
Où trouver le Zinc ?


Les huîtres et les fruits de mer
- La viande
- Le foie


Si vous n'en consommez pas régulièrement, tournez-vous vers :


- Les germes de blé
Les fromages à pâte ferme
- Les noix et noisettes.


Des acides gras essentiels

Ce sont des constituants fondamentaux des membranes des cellules de la peau dont un déficit fragilise la peau, la rendant sèche ou très sensible.
Où trouver les acides gras essentiels ?
Chaque jour au moins : 1 cuillerée à soupe d'huile de tournesol, soja ou maïs
2 à 3 fois par semaine :


- Du poisson des mers froides (thon, saumon, maquereau...)
- Des germes de blé
- Des noix ou des amandes.




Combattre l'acné de l'intérieur




Si vous croyez que la pizza et le chocolat sont les "méchants" responsables de vos éruptions d'acné, cous êtes dans l'erreur.
Les chercheurs s'entendent aujourd'hui pour dire que cette affection est causée essentiellement par des facteurs héréditaires ou hormonaux.
A la puberté, l'afflux d'androgène, hormones masculines que les femmes sécrètent également, a pour effet de stimuler la production de sébum et de kératine, deux substances dont le rôle est, respectivement, de préserver l'humidité de la peau et de contribuer à la formation des poils.

Quand l'une ou l'autre se trouve en excès et obstrue les follicules pileux, il peut en résulter de l'acné.


Le fait de manger de la pizza au fromage ne changera probablement pas grand chose à l'état de votre peau. Par contre, elle bénéficiera très certainement d'une augmentation de votre consommation de fruits, légumes et autres aliments qui contribuent à préserver l'équilibre hormonal et à combattre l'inflammation. 




Noix du Brésil





Ce fruit à coque est riche en sélénium, puissant antioxydant qui semble exercer une action préventive sur l’acné, probablement parce qu’il protège les cellules contre les lésions inflammatoire et préserve l’élasticité de la peau.



Huître, haricot, volaille, poisson (et autres aliments riches en zinc)


On ne sait pas exactement pourquoi un apport suffisant en zinc semble freiner les éruptions d’acné. Il se peut que ce soit parce que ce minéral contribue à limiter la libération des hormones qui les déclenchent. Le zinc favorise également l’absorption par l’organisme de la vitamine A, autre nutriment essentiel à la santé de la peau.

Visez à prendre : l’apport recommandé pour les hommes est de 11 mg, et pour les femmes, de 8 mg.





Saumon, graine de lin (et autres aliments riches en acides gras oméga-3)



Les dermatologues pensent que les oméga-3, acides gras qui exercent une action anti-inflammatoire, pourraient atténuer les problèmes d’acné. Les poissons gras comme le saumon, la sardine et le maquereau, en sont riches, de même que la graine de lin et la noix.
Les acides gras oméga-3 ont également pour effet de réguler l’humeur, ce qui peut contribuer à atténuer le stress que suscite le problème de l’acné.»

Visez à prendre : au moins deux portions de poisson gras par semaine. De plus, vous pouvez ajouter un filet d’huile de lin à vos salades ou des graines de lin à vos plats cuisinés ou vos smoothies, et des noix rôties dans vos ragoûts et vos céréales chaudes ou froides.

Patate douce, carotte, melon brodé, poivron rouge (et autres aliments riches en bêta-carotène)


Le bêta-carotène (présent dans de nombreux fruits et légumes de couleur jaune, orange et rouge) se transforme dans l’organisme en vitamine A, nutriment qui rehausse les
bienfaits du sélénium pour la peau.





Visez à prendre: au moins 1/2 tasse (125 ml) de légumes de couleur rouge ou jaune tous les jours.





Fruits et légumes



Des chercheurs ont découvert que, dans les îles Kitavan (Nouvelle-Guinée) et chez les Aché du Paraguay, aucun adolescent ne souffrait d’acné. Observant leur alimentation,  ils ont constaté qu’elle était particulièrement riche en fruits et en légumes, dont l’igname et les légumes  verts, et pauvre en aliment raffinés comme le sucre et la farine, qui peuvent faire grimper les taux d’hormones. Par contre, l’acné est apparue chez les personnes possédant le même pool génétique qui s’étaient mises à consommer des aliments raffinés.

Visez à prendre : au moins huit portions par jour. Une portion équivaut grosso modo à un fruit, une tasse (250 ml) de fruits ou de légumes crus et ½ tasse (125 ml) de fruits ou de légumes cuits.



Orange, tomate, melon (et autres aliments riches en vitamine C)


Ces petites mines de vitamine C ne guériront pas vos éruptions mais, comme cette vitamine renforce les membranes des cellules, elle peut contribuer à prévenir la formation de tissu cicatriciel résultant des lésions.

Visez à prendre : assez d’aliments riches en vitamine C pour en tirer au moins 250 mg et de préférence 500 mg par jour. Une demi-tasse (125 ml) de poivron rouge cru en fournit 163 mg et une tasse (250 ml) de fraises, 85.





Amande, œuf, légumes à feuilles vertes (et autres aliments riches en vitamine E)



La vitamine E, qui est antioxydante,
favorise la guérison des lésions et cicatrices causées par l’acné. Elle n’est pas très abondante dans les aliments, mais les huiles végétales non raffinées, les fruits à coque et les grains entiers en constituent de bonnes sources.

Visez à prendre : l’apport quotidien recommandé est de 15 mg. Une cuillerée à soupe (15 ml) d’huile de canola en fournit 2 mg et 30 g d’amandes, 7 mg.

Conseil : la vitamine E étant soluble dans les gras, prenez-la avec des aliments qui en contiennent. Par exemple, versez un filet d’huile d’olive sur votre chou frisé ou vos épinards avant de les consommer.





Tomate



Les produits de la tomate, comme la sauce ou le jus, pourraient contribuer à soigner l'acné. "Le lycopène, substance chimique qui donne à la tomate sa couleur rouge, pourrait faire baisser le taux d'une hormone qui favorise l'acné", explique Alan Logan, naturopathe. Bien qu'on n'ait pas determiné la quantité de lycopène que l'on devrait ingérer pour combattre les boutons tenaces de l'acné, il conseille de prendre des produits dérivés de la tomate trois à cinq fois par semaine.


Thé Vert

Selon Alan Logan, en faisant baisser le taux dihydrotestostérone (DHT), hormone qui favorise l'acné, le thé vert pourrait prévenir cette affection. Il recommande d'en prendre trois à cinq tasses par jour.

Cette boisson est également riche en antioxydants, ce qui contribue à donner à la peau une apparence de santé et de jeunesse, souligne Ian Koo.



Baies





Comme les baies aux couleurs vives, telles que la cerise et le bleuet, sont très riches en antioxydants, elles contribuent à atténuer es imperfections de l appeau. "Nous avons récemment découvert que le stress oxydtaif intervenait largement dans l'acné ; d'ailleurs, chez les personnes qui souffrent de cette affection, les taux d'antioxydants sanguins sont particulièrement bas. Plus l'acné est grave, plus les taux sont bas", souligne Alan Logan.




Les aliments à éviter pour combattre l'acné

Le sel iodé

Pour une raison inconnue, le sel iodé semble déclencher des éruptions d’acné. Surveillez la quantité de sodium que vous ingérez, notamment quand vous consommez des aliments préparés et transformés, et de sel iodé que vous ajoutez à vos plats. Vous pourriez remplacer le sel ordinaire par du sel de mer, moins riche en iode. Limitez également votre consommation de crevettes et autres mollusques et crustacés, qui en renferment de bonnes quantités.



Aliments raffinée

Si vous souhaitez vraiment prévenir l’acné, diminuez sérieusement votre consommation d’aliments «blancs» notamment la farine raffinée et le pain qu’on en tire, les pommes de terre piléesles frites et tous les aliments très sucrés. 
Ils ont pour effet de faire grimper la glycémie et le taux d’insuline
Or, des chercheurs pensent que ces pics d’insuline pourraient favoriser l’acné.




Lait 


On a montré dans quelques études que le lait, indépendamment de sa richesse en gras, était associé à un plus grand risque de faire de l’acné. Alan Logan pense que cela pourrait être dû aux hormones de croissance qui y sont naturellement présentes. «De 80 à 90% du lait que l’on consomme vient de vaches enceintes. Les chercheurs commencent à se rendre compte que les hormones de croissance qui y sont naturellement présentes pourraient favoriser l’acné», explique-t-il.
Le problème vient principalement des hormones que le lait contient.
Le lait contient naturellement des hormones (notamment la 5-alpha pregnanedione et la 5- alpha androstanedione) qui sont des précurseurs de la dihydrotestoterone (DHT).
La dihydrotestoterone, c’est l’hormone de l’acné. Elle donne un ordre direct à notre peau de produire dusébum.
Pour se convertir en DHT, nos petites amies alpha ont besoin d’enzymes spécifiques.
Or il se trouve que l’être humain possède ces enzymes en grandes quantités.
Donc, à chaque verre de lait, à chaque produit laitier, nous donnons explicitement à notre corps la permission de « produire » du sébum, donc de l’acné !
De plus, le lait possède une particularité : bien que son index glycémique soit relativement bas, il élève votre taux d’insuline.
Or l’insuline augmente vos niveaux d’androgènes. À ce titre, le lait augmente donc encore votre risque d’acné.

«Commencez par éliminer entièrement les produits laitiers pendant trois semaines, puis réintroduisez graduellement le yogourt», conseille-t-il ajoutant que, si ce dernier ne provoque pas d’éruption, c’est à cause du processus de fermentation qui a pour effet d’éliminer près de 80% des hormones de croissance naturellement présentes dans le lait.


Une étude, publiée dans le « American Journal of Dermatology », est formelle :

Ceux qui boivent deux à trois verres de lait par jour ont 44% de risques supplémentaires de développer une acné sévère que ceux qui n’en boivent pas.

Et le calcium ?


Le calcium se trouve dans une multitude d’autres aliments.


Les sardines, le saumon, les haricots blancs ou rouges, les épinards, les brocolis, le chou vert frisé, le pain de blé entier, les fruits secs et amandes, certaines eaux minérales, certaines algues (wakamé) ainsi que tous les aliments enrichis spécifiquement en calcium : lait de soja, certains jus d’orange, etc…


En mangeant une alimentation saine et variée, avec beaucoup de fruits et légumes, vous consommerez beaucoup de calcium.


Par quoi remplacer le Lait de vache ?


Le lait de soja : Le lait de soja est une boisson végétale obtenue à partir de la graine de soja et d'eau. On l'obtient en dégarnissant les graines de soja, en les broyant et en les faisant bouillir.
Le lait de soja prévient les risques cardio-vasculaires en raison de sa faible teneur en acides gras trans. Il contient également des flavonoïdes, un antioxydant qui retarde le vieillissement et notamment le vieillissement de la peau. Consommé de façon régulière, le lait de soja prévient et réduit les troubles hormonaux chez les femmes ménopausées, en raison de sa teneur en phyto-œstrogènes.

Il existe des laits de soja pour tous les goûts : lait de soja chocolat, lait de soja vanille, lait de soja nature, lait de soja douceur calcium, etc..



Vous pouvez également consommé du lait d'amande, qui est très bon pour la peau : 
Ce lait est nutritif et antiseptique pour les intestins. Il contient des vitamines A, B et E, du calcium, du fer, du magnésium en grande quantité et des fibres.



Le lait Noisette : La noisette est reminéralisante, vermifuge et très digeste. Plus encore que le lait d’amande.
Le lait de noisette est très riche en calcium, fer, magnésium et en acides gras mono-insaturés.

Le lait d’épeautre : L’épeautre est une variété ancienne de blé qui a subit moins de croisements et qui est donc plus digeste. Ce lait contient des vitamines B, D, E (antioxydant), du calcium, du fer et du magnésium. Ce lait contient du gluten.


Le lait de riz : C’est le lait de céréale le plus doux et le plus digeste. Ce lait apporte de la silice, constituant
essentiel des os et cartilages, qui permet la bonne fixation du calcium et du magnésium.
Certains laits de riz sont réalisés à base de riz complets (à privilégier). Il est naturellement exempt de gluten.

Personnellement mes préférés sont le lait de soja chocolat, le lait d'amande et le lait noisette !



Les charcuteries 


Les charcuteries sont bien pratiques mais le procédé industriel auquel on a recours pour les préparer pourrait favoriser la formation de rides. Bien qu’on ne sache pas exactement pourquoi ces viandes sont dommageables, des experts croient que les substances chimiques qu’on emploie dans leur préparation provoquent de l’inflammation. «Pour utiliser une analogie, on peut dire que l’effet que les produits chimiques inflammatoires exercent sur le collagène de la peau ressemble à celui de la pluie acide sur les feuilles», explique Alan Logan, ajoutant qu’on a établi des liens semblables entre une alimentation riche en charcuteries (comparativement à une alimentation comprenant des viandes maigres fraîches) et un risque accru de souffrir de diabète 2 et de cancer.




Les aliments ne sont bien évidemment pas à l'origine même de l'acné même ; mais il peut être un facteur aggravant. Pour ma part j'ai du arrêter presque toutes consommation de lactose à cause d'une intolérance au niveau de mon foie et ma peau ne s'en porte que mieux depuis cette arrêt ! Mes boutons ont diminué de moitié, et ma peau est moins terne.



L’alimentation anti-acné, c’est avant tout un mode de vie sain ! Il est inutile de suivre cette alimentation si vous ne dormez pas de la nuit, que vous sautez la case démaquillage, nettoyage, hydratation le soir, ou que vous avez un mauvais rythme de prise des repas.




Il ne faut pas oublier que rien n'est miraculeux. Chaque personne est différente, et ne réagira pas pareil à l'arrêt du lactose, ou à l'introduction de fruits et légumes.
Le plus important est de savoir ce qui nous fait du bien et d'être à l'écoute de notre corps !

Angie la blondinette

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Commentaires :)